Joseph Jouthe installe Léon Charles comme nouveau directeur général a.i de la PNH

Joseph Jouthe installe Léon Charles comme nouveau directeur général a.i de la PNH

Léon Charles, qui occupait le poste d’ambassadeur d’Haïti auprès de l’OEA, revient à la tête de l’institution policière 15 ans plus tard. Il remplace à ce poste Rameau Normil qui a dirigé la police nationale d’Haïti durant 14 mois.

Après un arrêté présidentiel publié en date du 13 novembre dans le journal officiel Le Moniteur, le Premier Ministre Joseph Jouthe a procédé, ce lundi 16 novembre, à l’installation de Léon Charles comme nouveau directeur général de la PNH.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

L’ex commandant en chef Rameau Normil et l’actuel directeur général Léon Charles n’ont pas fait de déclaration publique lors de cette cérémonie d’installation. Cependant, le chef du CSPN Joseph Jouthe, dans son discours de circonstance, dit attendre beaucoup du nouveau chef de la police dans un contexte où le pays fait face à une augmentation des actes de banditisme, de kidnapping, d’assassinats entre autres.

Le chef du gouvernement, qui reconnaît les difficultés auxquelles fait face la PNH, promet de renforcer rapidement les moyens matériels de l’institution policière. Il a fait mention d’une flotte de 150 véhicules qui sera livrée à la PNH afin qu’elle puisse répondre efficacement à sa mission.

Plus loin, Joseph Jouthe a mis l’accent sur le montant de 16 milliards de gourdes, alloué à la police nationale d’Haïti, inscrit dans le nouveau budget de l’exercice fiscal. Ce chiffre qui est passé de 11 à 16 milliards de gourdes, cette année, est significatif pour M. Jouthe qui dit attendre beaucoup de Léon Charles pour mettre hors d’état de nuire les bandits.

Cette cérémonie d’installation s’est déroulée en présence des membres du gouvernement, dont les ministres de l’intérieur et des collectivités territoriales, de la justice et de la sécurité publique, du secrétaire d’État à la sécurité publique, des hauts cadres de l’institution policière, dont l’inspecteur général en chef de la PNH Hervé Julien, le directeur central de la police administrative, Belson Soljour, et des employés civils.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *