Joseph Lambert dément avoir été attaqué au Champ de mars.

Joseph Lambert dément avoir été attaqué au Champ de mars.

Le président du Sénat, Joseph Lambert, dément une rumeur portant à croire qu’il aurait été victime d’une attaque, au Champ de mars, à sa sortie du MUPANAH, ce matin, où le chef de l’État a effectué une offrande florale en hommage aux héros de Vertières.

Le sénateur, dans une interview accordée à la Radio Mega a démenti cette allégation.

Selon lui, cette fausse information a été relayée par des gens qui veulent faire le buzz.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Par ailleurs, le président du grand corps a salué la décision du chef de l’État de ne pas se rendre à Vertière s en vue de commémorer la bataille de l’indépendance.

 »Ce site a été souillé », dit-il par des Capois faisant référence au leader de la plateforme Pitit Desalinn qui a hissé un drapeau noir et rouge à la place Vertières.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *