Jovenel Moïse est dans l’attente de la caducité du Parlement

Jovenel Moïse est dans l’attente de la caducité du Parlement

Le Président de la République, Jovenel Moïse, est prêt à constater la caducité du Parlement au lendemain du 13 janvier 2020.

Il n’y aura aucun accord politique avec les parlementaires dont le mandat arrive à terme au deuxième lundi de Janvier, a déclaré Mackenson Cangé du Service de Communication du Palais National lors d’une conversation téléphonique, ce 8 janvier, avec source contactée par Haïti 24.

Il ne s’agit pas seulement de la fin du mandat des parlementaires, les maires sont tout aussi concernés. En effet, certains élus locaux seront remplacés par des agents intérimaires.
Par ailleurs, M Cangé a précisé que les discussions entre le Président de la République et les différents secteurs de la vie nationale vont bon train et l’installation du prochain gouvernement sera effective avant la fin de ce mois.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Avec ou sans les représentants de l’Opposition radicale, le président Jovenel Moïse procédera à la formation du gouvernement, a ajouté, Mackenson Cangé du service de communication du Palais national.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    8 janvier 2020, 21:50

    L’"opposition radicale" ou Lamanjay a fait son temps. Je l’ai dit plusiers fois sur le site, les Verelle, Nenel, Passerelle, Lasinelle, Prevel, Machopwel…, Michel et Komokyel doivent commencer a’ penser aux prochaines elections. A l’instar de Preval et Privert, Jovenel pourrait trouver un emploi pou les 2 rats… et Move Plan. Vle pa vle, l’animal politique JOSEPH LAMBERT est un "pitit kay," il s’accommoderait a’ n’importe quelle situation. JE WONT JE, Youri Latortue n’est pas en mode recyclage. Entretemps, Michel…et Nenel sont desempare’s. De "peyi lok" nan lib a’ des manifs "sanpwel" en perspective (rans), Jean Charles Moise avance en intelligent .

    Comme d’habitude, le president Jovenel Moise a la balle du match. Il est a’ se demander s’il ne va pas botter en touche comme les trois premieres annees de son mandat. Attendons et voir.

    REPLY