Jovenel Moïse met la pression pour favoriser le retour de la paix

Jovenel Moïse met la pression pour favoriser le retour de la paix

L’insécurité bat son plein dans le pays. Les cas d’enlèvement contre rançon et les cas d’assassinats augmentent dans la capitale et dans les villes de province. En réaction à ce phénomène, le président de la République, Jovenel Moïse, presse le Conseil Supérieur de la Police Nationale à œuvrer pour un retour de la paix dans le pays.

 » Notre chère Haïti a besoin d’ordre et de sécurité. Je ne suis pas encore satisfait des résultats. J’exhorte le CSPN, le ministère de la Justice, de la Sécurité Publique et la police à prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité de la population « , a tweeté le locataire du Palais national, le lundi 12 octobre.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans cette même veine, le garant de la bonne marche des institutions invite les responsables chargés de régler la question de la sécurité dans le pays à jouer pleinement leur rôle.

 » Otorite ki la pou bay sekirite yo fòk nou pran kouraj nou a 2 men  » a-t-il demandé dans une vidéo circulant sur les réseaux sociaux.

Le 25 septembre des bandits armés ont abattu de deux balles Joanne Laguerre, 29 ans, dans son entreprise. Le dimanche 27 septembre 2020, le pasteur Quétant Jean-Philippe et son épouse ont été tués par balles, chez eux, à Onaville 20.  À Saint-Jean du Sud, un couple a été tué puis décapité le 28 septembre. Jeudi 1er octobre, le policier Michel Marc-Gery a été retrouvé assassiné par balles au centre-ville de Port-au-Prince; l’inspecteur divisionnaire Angelot Verrier a été assassiné le mardi 6 octobre à Fontamara. Maxime Léveillé, électricien, a été tué le 6 octobre dans la soirée à Pacot. Le mercredi 7 octobre, le propriétaire de « Imaj Club » identifié comme « Géthro », alias « Boss Géthro », a été abattu chez lui à Carrefour-Feuilles. La liste des homicides ne cesse de s’allonger.

Les cas d’enlèvement sont en hausse également. Soulignons ceux de Caëlle Edmond, l’animatrice vedette de l’émission SOS Solitude diffusée sur les ondes Radio Caraïbes, du docteur
Yghor Myrtho Figaro et de Marvens Exilus, un étudiant de l’École de Droit et des Sciences Économiques des Gonaïves. Tous ont été relâchés. Ce qui permet tout de même de constater que les kidnappeurs ont repris du service.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • André Joseph
    14 octobre 2020, 17:12

    Jovenel te nan latibonit lite di batay kont bandi yo se la lap komanse li pral lagel milite nan bouda yo, où sont ces militaires

    REPLY