X

X


Jovenel Moïse n’entend pas démissionner et appelle au dialogue

Jovenel Moïse n’entend pas démissionner et appelle au dialogue

Alors que la situation sociopolitique est difficile, le président de la République continue de promouvoir un dialogue inclusif.

Lors de son discours à l’occasion de la célébration du 24ème anniversaire de la police nationale, ce mercredi 12 juin, Jovenel Moïse a appelé toutes les forces vives de la nation au dialogue et au calme, condition sine qua non, selon lui, pour un retour à la normale et remettre le pays sur les rails du développement.

“Les troubles socio-politiques ne font qu’aggraver la situation socio-énomique du pays et constitue un handicap au développement d’Haïti”, a martelé M. Moïse qui renouvelle son engagement à continuer d’oeuvrer en faveur du bonheur du peuple haïtien.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Jeunes Conséquent
    12 juin 2019, 16:06

    Vous n’êtes pas du tout la pour le bien-être des haïtiens car ceux et celles qui disent la vérité, vous envoyez vos gangs de rue à les assassinés d’une balle dans la tetetête ou les mitraillers. Vous êtes un assassin Mr Jovenel, vous et toutes vôtre bande de franc maçonnerie d’illuminati, et de vôtre bande de phtk qui sont sur le terrain dans tous les domaines pour tout simplement dépouiller le peuple faire que haiti tombe plus dans les ténèbres sur terre, vous trahissez la nation, vous devez payer et être incarcéré pour vol, viol des jeunes écolières, de haute trahison, corruption et détournement de fond, vous devez démissionner car vous êtes tous l’ennemi d’Haïti, vous faites pas partie de la solution, vous faites partie du problème pour preuve, le peuple vous demande quelque chose de très simple, procès petro karibe restitution et prison à tous les voleurs et cette simple chose vous y arrivé pas à le faire, vous êtes un incapable. Laissé la place à un autre qui peut satisfaire les demandes du peuple tout simplement.

    REPLY