Jovenel Moïse perd définitivement sa majorité au Sénat

Jovenel Moïse perd définitivement sa majorité au Sénat

Environ 13 sénateurs alliés du pouvoir en place décident de tourner le dos à Jovenel Moïse, selon le sénateur Sorel Jacinthe.

Presque tous ces sénateurs font partie du groupe majoritaire ayant protégé Jovenel Moise dans les moments les plus difficiles au cours des deux premières années de son quinquennat.

Ce mardi, le sénateur Sorel Jacinthe dit craindre le pire. «Ap gen rèl kay makorel», a-t-il déclaré pour expliquer que le bateau piloté par Jovenel Moïse est sur le point de faire naufrage. Il reproche au locataire du Palais national de se méfier de tous ses alliés. Cependant, l’élu de la Grande-Anse se demande si Jovenel Moise qui se méfie de tout le monde et qui voit le mal partout a réellement des alliés?

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Parallèlement, le sénateur du sud-est Joseph Lambert a, ce matin sur les ondes d’une station Radio, dit avoir partagé avec Jovenel Moïse, lors d’une rencontre en présence de 7 sénateurs, son intention de devenir Premier ministre. «Quand Jovenel Moïse a choisi Fritz William Michel pour devenir premier ministre je n’étais pas au courant; il ne m’a même pas passer un coup de fil pour le me le dire», regrette l’animal politique qui était aussi un allié sur de M. Moïse

Le sénateur du Nord-ouest Kedler Augustin va dans le même sens que son collègue Joseph Lambert. Il a fait savoir que lui aussi n’était pas au courant du choix de Fritz William Michel alors qu’il était présent lors de la rencontre entre les sénateurs et le président de la République.«Jovenel Moïse ne met personne au courant de ce qu’il fait», se plaint Kedler Augustin. Le parlementaire a déclaré toutefois qu’il n’est ni un allié sur ni un opposant radical à l’équipe au pouvoir.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *