X

X


Jovenel Moïse revient du Pérou les mains pleines de promesses

Jovenel Moïse revient du Pérou les mains pleines de promesses

Revenu du Pérou, ce lundi 16 avril, le Président de la République, Jovenel Moïse, a présenté un bilan de son voyage dans le cadre de sa participation au huitième sommet des Amériques des Chefs d’Etat et de Gouvernement qui s’est tenu les 13 et 14 avril autour du thème : «La gouvernance démocratique face à la corruption». Le Chef de l’Etat a informé avoir discuté avec des autorités canadiennes, américaines, boliviennes, péruviennes et des bailleurs de fonds sur des sujets relatifs au développement du pays.

 

Le Chef de L’Etat a insisté sur sa rencontre avec le Vice-président américain, au cours de laquelle les deux hommes ont discuté des problèmes liés à l’aide au développement. Une réflexion qui a été approfondie en réunion avec le président de la BID. Jovenel Moïse a dit l’avoir informé de son désir d’implémenter un programme avec les bailleurs de fonds, « Pay for success’’, afin de mieux orienter l’aide internationale dans le pays. Il s’agira de réaliser des projets financés avec des fonds nationaux que les bailleurs se chargeront de payer ensuite.

Une proposition sur laquelle Luis Alberto Moreno promet de réfléchir.

Plus loin, le Chef de la nation, en discussion avec le titulaire de la BID, a indiqué lui avoir proposé de travailler avec le Fond Monétaire International afin de bénéficier d’un support budgétaire direct sur le budget 2017-2018 afin de réaliser ses nombreux projets.

 »L’aide nationale doit répondre aux desiderata du peuple haitien », indique t-il tout en soulignant que les ONG occupent 1/3 du budget national, ce qui constitue « un Etat en parallèle » , estime Jovenel Moïse.

Parmi les rencontres du président figure celle tenue avec le Premier ministre Canadien, Justin Trudeau. Jovenel Moïse rapporte que tous les pays membres de la CARICOM, présents à cette rencontre ont plaidé pour leur intégration au Marché Nord-Américain, soutenant que 80% de leurs sols sont organiques.

En ce qui à trait au changement climatique, le premier citoyen de la nation a avancé qu’Haïti et les autres pays de la CARICOM, qui subissent les conséquences du changement climatique, ne sont pas de grands pollueurs. Ce qui, selon lui, confère au pays Nord-Américain ce qu’il appelle  » une dette morale envers ces pays » . Pour cela, Jovenel Moïse plaide en faveur de la mise sur pieds d’un fond qui permettra à ces pays vulnérables de répondre aux aléas climatiques.

Haïti un pays à haut risque sismique

80 % de la population haïtienne sont exposés aux risques sismiques selon le géologue Claude Preptit. Un sujet qui a animé les discussions entre le garant de la bonne marche des institutions et le Président chilien qui accepte, selon Jovenel Moise, de former des ingénieurs en construction parasismique.

Miguel Juan Sébastian Pinera a également promis de réguler la situation des migrants haïtiens au Chili à travers une coopération entre les deux Etats, à cet effet, un visa de regroupement familial est pase d’être élaboré afin de réunir les familles. Jovenel Moise a également plaidé en faveur du renforcement du consulat d’Haïti au Chili afin de mieux servir les 100 mille Haïtiens qui y vivent.

Avec le Président du Pérou, le Chef de l’Etat Jovenel Moïse, a discuté du partenariat devant permettre de faire la gestion et la restauration des monuments historiques du pays afin d’attirer les touristes.

En conclusion, le Chef de l’Etat qui se veut rassurant a promis, de concert avec le ministre des Affaires Etrangères et des Cultes, de faire les suivis sur l’ensemble des points qui ont été discutés.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply