Jovenel Moïse veut éradiquer le fléau de l’analphabétisme en Haïti

Jovenel Moïse veut éradiquer le fléau de l’analphabétisme en Haïti

Le président de la République, Jovenel Moïse, a participé à la célébration de la 54e Journée internationale de l’alphabétisation autour d’un double thème : « l’alphabétisation et son enseignement pendant et après la crise de COVID-19 : le rôle des éducateurs et l’évolution des pédagogies; la régulation de l’alphabétisation en Haïti : la responsabilité de l’État », organisée par la Secrétairerie d’État à l’Alphabétisation (SEA) ce mardi 8 septembre.

Cette cérémonie a été un prétexte pour M. Moïse de poser les problèmes de l’alphabétisation qu’il considère comme un instrument indispensable pour une société durable, malheureusement, traitée en parent pauvre voire très négligée depuis des décennies par l’État haïtien. Jovenel Moïse se base sur les dernières données fournies par l’Akademi Kreyòl démontrant que 4 millions d’Haïtiens sont actuellement analphabètes.

Ce fléau qui entrave le développement économique du pays interpelle le président de la République, Jovenel Moïse. D’un ton ferme, il a demandé à la Secrétairerie d’État à l’Alphabétisation (SEA) de travailler en synergie avec l’Akademi Kreyòl Ayisyen pour présenter aux ministères de l’Économie et des finances, de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle, dans le plus bref délai, un document pouvant permettre à l’État de démarrer le projet visant l’alphabétisation des personnes non scolarisées à travers tout le pays.

Le locataire du Palais national veut offrir à la population une éducation de base. « Aujourd’hui, la nécessité d’intensifier cette croisade à travers le pays est une urgence», a tweeté Jovenel Moïse qui invite tous les Haïtiens non scolarisés à participer à cette campagne successive d’alphabétisation.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *