Jovenel veut une administration publique moderne avant son départ

Jovenel veut une administration publique moderne avant son départ

Le président de la République, Jovenel Moïse, a pris part au forum des directeurs généraux déroulé au Centre de Convention de la Banque de la République d’Haïti (BRH), ce jeudi.

Dans son discours de coup d’envoi, le chef de l’Etat a exprimé ses préoccupations par rapport au mode de fonctionnement de l’Administration publique haïtienne en plein 21e siècle. Le locataire du Palais national a déploré le fait que des transactions ne peuvent se faire à distance, au moyen de la technologie.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

«Pourquoi faut-il se déplacer pour payer un service de la DGI, un bordereau de la douane, ou pour faire une transaction bancaire?», s’est questionné le chef de l’Etat, qui invite les autorités compétentes à agir en ce sens. Jovenel Moïse croit que la numérisation de l’administration publique permettra de gagner du temps et de réduire la corruption.

D’un autre côté, le premier citoyen de la Nation s’est offert un satisfecit par rapport à des décisions de son administration qui, selon lui, cadrent avec la bonne gouvernance. Son projet d’électrification s’inscrit dans la démarche de modernisation de l’Administration publique, aux dires de M. Moïse.

Le chef de l’Etat a aussi plaidé en faveur d’une administration publique qui offre les services à la population dans les meilleures conditions. En ce sens, il croit que les contribuables doivent répondre à leurs obligations fiscales.

«Il ne doit pas y avoir de privillégiés devant le fisc», a exigé le chef de l’Etat. M. Moïse a donc demandé aux autorités compétentes de faire de l’évasion fiscale et de la fraude des crimes punis par la loi.

Le forum des directeurs généraux réunit, sous l’égide de la Primature, tous les directeurs généraux des ministères, des services déconcentrés et des organismes autonomes de l’Etat en vue d’échanger sur les meilleures décisions à prendre pour construire une administration publique efficace. «La bonne gouvernance publique, une nécessité incontournable» est le thème débattu ce jeudi.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *