Justice : Wando Saint Villiers démissionne à la tête du TPI de Jacmel

Justice : Wando Saint Villiers démissionne à la tête du TPI de Jacmel

Le doyen du tribunal de première instance de Jacmel, Wando Saint Villiers, a annoncé, vendredi dernier, sa démission à la tête de la juridiction. Wando Saint-Villiers se retire de la juridiction de Jacmel après plus de trois (3) ans passés à la tête du Tribunal de Première Instance.

C’est le concerné lui-même qui en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse tenue vendredi dernier. Le magistrat Saint Villiers a dit quitter le TPI de Jacmel avec un sentiment de fierté, même s’il est vrai qu’il n’a pas atteint les objectifs fixés.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« C’est avec un sentiment de fierté que je quitte le tribunal. Je pars avec la tranquillité, puisque je ne suis jamais impliqué dans des actes louches », a déclaré l’homme de loi.

Le magistrat Aumérau Lainé assurera l’intérim en son absence, en attendant que le conseil supérieur du pouvoir judiciaire désigne un autre magistrat pour le remplacer. Wando Saint Villiers qui a remercié ses collaborateurs informe qu’il sera transféré, au même titre, au tribunal de première instance de Hinche.

Rappons que Wando e-Villiers a été nommé puis installé comme doyen du tribunal de première instance de Jacmel dans un contexte marqué par un conflit ouvert entre le barreau de l’ordre de Jacmel et des commissaires du gouvernement près le tribunal de première instance de la juridiction, accusés de corrupteurs et spoliateurs entre autres. Lequel conflit avait paralysé le bon fonctionnement de la justice dans la juridiction pendant plusieurs mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *