Kidnapping en hausse, Michel-Ange Louis-Jeune n’est pas au courant

Kidnapping en hausse, Michel-Ange Louis-Jeune n’est pas au courant

Pas une semaine ne passe sans qu’au moins un cas de kidnapping soit enregistré. Le kidnapping est redevenu à la mode.

Friedrich Nietzsche n’a-t-il pas dit que l’histoire est un perpétuel recommencement?

2020 ressemble sous quelques aspects à 2004. Les kidnappeurs sont dans la ville, faites gaffe!

Du kidnapping, tout le monde en parle, la mort dans l’âme, sur les réseaux sociaux. Donc, le pays est imbu de presque tous les cas de séquestration, en temps et en heure.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La seule personne qui semble n’être pas au courant ou la dernière personne à être informée c’est : Michel-Ange Louis-Jeune, porte-parole de la PNH.

Le doute est permis.

Le commissaire est-il prudent à l’excès jusqu’à laisser transparaître une certaine indifférence personnelle, qui ne manque pas de rayonner sur l’institution dont il porte la parole?

En tout cas, le journaliste, alerté sur un cas d’enlèvement, dans sa quête d’information et/ou dans son souci de vérification, bute souvent, si ce n’est pas toujours, sur le « je ne suis pas au courant » de Michel-Ange Louis-Jeune.

Moins de vingt-quatre heures après, déjà la rumeur que le journaliste voulait confirmer, éclaircir, devient « nouvelle ».

En plus de l’insécurité qui semble un défi pour la PNH, informer la population en est un autre.

Un effort est à faire en ce sens.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *