Kidnapping : l’Hôpital Bernard Mevs observe un arrêt de travail en solidarité au Dr. Benetty Augustin

Kidnapping : l’Hôpital Bernard Mevs observe un arrêt de travail en solidarité au Dr. Benetty Augustin

A l’appel de la Société Haïtienne de Pédiatrie (SHP), l’Hôpital Bernard Mevs suspend ses activités, en signe de solidarité avec la pédiatre Benetty Augustin enlevée et séquestrée depuis le jeudi 5 mai 2022.

L’Hôpital Bernard Mevs, très sollicité pour les soins médicaux en Haïti, décide de répondre à l’appel de la SHP et observe un arrêt de travail les jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 mai 2022, pour protester contre l’enlèvement et la séquestration de la pédiatre Benetty Augustin, rapporte le journaliste Robenson Geffrard sur Twitter.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans un communiqué publié mardi, la SHP dit constater avec tristesse la détérioration du climat sécuritaire en Haïti. Cette structure du secteur médical a, du même coup, condamné la séquestration de la pédiatre, il y a maintenant 14 jours.

« Elle rappelle que le droit à la liberté est inhérente à chaque individu. Elle invite de ce fait les médecins pédiatres et autres sociétés spécialisées, la communauté des aides-soignantes, les hôpitaux publics, privés, les cliniques, à observer un arrêt de travail les jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 mai 2022 en signe de protestation et exige la libération sans condition du Dr. Benetty Augustin », a écrit la Société Haïtienne de Pédiatrie.

Même cas de figure au niveau des hôpitaux St Damien et Saint Luc où les activités sont suspendues suite à l’enlèvement du Dr. Augustin. L’Organisation « Nos Petits Frères et Soeurs » et la Fondation Saint l’ont annoncé dans un avis publié dimanche 8 mai.

Malgré les divers appels des membres de sa famille, les ravisseurs n’ont toujours pas relâché la pédiatre, bien qu’ils aient reçu une première rançon d’un million 500 mille gourdes.

Laisser un commentaire

Votre adresse électronique ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'un *