La 29e promotion de la PNH traitée en parent pauvre

La 29e promotion de la PNH traitée en parent pauvre

692 policiers issus de la 29e promotion ont intégré les rangs de l’institution en septembre 2018.

Depuis, ils reçoivent un traitement précaire. Plus d’une centaine d’entre eux ont passé plusieurs mois sans recevoir leurs chèques.

Une source policière explique à Haïti 24, qu’environ 140 policiers de la 29e promotion de la PNH n’ont toujours pas reçu leurs armes à feu. Certains qui en disposent n’ont pas de munitions et de genouillères.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cependant, ces anciens diplômés dont la promotion porte le nom de « Renaissance » arrivent au moment où la PNH fait face à un problème d’effectifs et ne pouvant répondre aux nombreux cas d’insécurité à Martissant et au Bicentenaire, avait souligné Michel-Ange Gédéon lors de la cérémonie de graduation de ces agents.

Manque d’équipements et de matériels,
sous-commissariats en mauvais état, manque de moyens financiers et de ressources humaines, troubles sociopolitiques, ces policiers disent faire face à toutes sortes de difficultés qui les empêchent d’accomplir leur mission.

3 comments

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

3 Comments

  • Hans Ulysse
    6 août 2019, 18:32

    Je comfirme que c’est vrai

    REPLY
  • Stewart
    6 août 2019, 22:40

    Le pire dans tout ça ,ce cher gouvernement fournisse des armes à volonté aux bandits dans le pays

    REPLY
  • Jacques Petuel
    7 août 2019, 13:51

    Ce n’est pas la 29è seulement qui ont traité en parent pauvre c’est toute l’institution Policière qui ont traité en parent pauvre

    REPLY