La Caravane du changement entre à Cité-Soleil sur fond de revendication

La Caravane du changement entre à Cité-Soleil sur fond de revendication

La Caravane du changement à été lancé, ce lundi 17 décembre, dans la commune de Cité-Soleil, grâce à un financement du gouvernement taïwanais.

Plusieurs élus locaux et des dizaines d’habitants s’étaient réunis, à proximité de la Place fierté, pour accueillir l’arrivée de la Caravane, l’une des stratégies dites de développement de l’administration Moïse.

Présent en cette circonstance, le premier citoyen de la commune de Cité Soleil ,Jean Frédéric Hislain, a salué le débarquement de la Caravane dans la cité qui, selon lui, permettra à des dizaines de personnes vulnérables de se trouver un emploi.

De plus, les canaux obturés par des déchets non-biodégradables du plus vaste bidonville du pays seront curés pour prévenir les inondations habituelles de certains quartiers, se réjouit-il.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Cependant, plusieurs habitants de Cité-Soleil qui ont exteriorisé leur grogne se sont montrés beaucoup plus exigeants, faisant ainsi passer d’autres revendications.

Ils ont réclamé, entre autres, la reconstruction des hopitaux Chancerelles et Ste Catherine, de l’école nationale de Cité Soleil, du Wharf de Jérémie.

Ces riverains ont demandé également la réhabilitation de la Place fierté et la construction d’infrastructures sportives au bénéfice des jeunes afin de les préserver de la délinquance juvénile.

Les réactions du député de Cité-Soleil, Lemaire Pierre, remarqué dans les parages sont les mêmes que celles des habitants de cette commune.

Le Parlementaire annonce qu’il va user de son pouvoir de contrôle pour s’assurer que la Caravane du changement contribue à améliorer les conditions de vie des habitants de Cité-Soleil.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *