La commission Economie et Finances du Sénat a organisé le mardi 08 mai 2018, une séance de travail avec le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon et celui de la Planification et de la coopération externe, Me Aviol Fleurant.

La commission Economie et Finances du Sénat a organisé le mardi 08 mai 2018, une séance de travail avec le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon et celui de la Planification et de la coopération externe, Me Aviol Fleurant.

Les discussions étaient axées autour du budget rectificatif et du projet de loi de Finance 2018/2019. Le président de ladite Commission, le sénateur Jean Rigaud Bélizaire informe que le budget rectificatif devrait être déposé, au grand corps, la semaine prochaine, alors que le projet de loi de finances pour le prochain exercice fiscal est en cours d’élaboration et devrait être soumis au parlement dans le délai prévu par la loi.

De son côté, le Ministre des Finances, Jude Alix Patrick Salomon confirme que le budget rectificatif sera déposé dans un délai très court et que le projet de loi de finances sera prêt dans le délai imparti.

Il annonce, par ailleurs, l’augmentation prochaine des prix du carburant à la pompe conformément aux engagements pris par le Gouvernement envers le FMI. Le grand argentier de la République soutient que dans la situation actuelle, la loi de 1995 régissant les prix de l’essence n’est pas appliquée. 

Monsieur Salomon croit que le réajustement des produits pétroliers est une nécessité pour qu’Haïti puisse répondre à ses engagements pris envers le Fonds Monétaire International. Jude Alix Patrick Salomon annonce des pourparlers avec les acteurs économiques dont des syndicats de transport pour leur faire comprendre le bien fondé de la mesure qui sera prise dans les prochains pour augment les prix du carburant. 

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La montée des prix du pétrole a généralement des incidences majeures sur les produits de première nécessité sur le marché et le transport en commun. 

A la suite de l’annonce du ministre de l’Economie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon, les consommateurs haïtiens peuvent déjà se préparer à faire face aux impacts de la hausse du gaz dans les pompes.                                        

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *