La crise politique actuelle un coup dur pour l’économie haïtienne

La crise politique actuelle un coup dur pour l’économie haïtienne

Au manque de production, au déficit budgétaire, à la quasi-absence d’investissement et d’exportation en Haïti s’ajoute l’instabilité politique qui constitue une entrave à la croissance économique.

L’économiste Etzer Émile se dit inquiet.L’ auteur de « Haïti a choisi de devenir un pays pauvre » prévoit que la situation économique du pays sera beaucoup plus difficile dans les jours à venir à cause du climat instable que connaît le pays évoquant que les entreprises financières sont restées fermées depuis environ 4 jours. Ce qui constitue un manque à gagner pour l’État qui ne collecte pas de taxes.

Etzer Émile a, en outre, fait mention de l’inflation galopante que connaît le pays. Nous ne produisons presque pas, donc nous n’ exportons pas. De plus, le climat d’insécurité du pays ne favorise pas l’investissement; parallèlement nous avons besoin d’acheter des biens. La gourde va se dévaloriser de plus en plus, déduit-il.

Face à cette situation l’économiste Etzer Émile invite les acteurs impliqués dans la crise politique à discuter afin de trouver une issue favorable, parce que, souligne-t-il, l’instabilité et l’économie ne font pas bon ménage.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *