X

X


La grève lancée par l’opposition n’est pas respectée

La grève lancée par l’opposition n’est pas respectée

La grève de deux jours lancée par les membres de l'opposition radicale, en vue de réclamer le départ du président de la République, n'est pas respectée.Les chauffeurs de camionnettes et de taxi-motocyclettes n’ont pas chômé.

Dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, les Tap-tap circulent à travers les rues comme d’habitude pour assurer le transport des passagers. Des écoliers en uniforme sont remarqués dans les rues du centre-ville.Le petit commerce a repris.

À Pétion-ville les habitants de cette commune ont ignoré ce mot d’odre de grève. Des commerçants sont remarqués commençaient à étaler leurs produits de très très tôt. Des bus assurant le trajet Pétion-ville/Centreville ont été remarqués. Les élèves ont également pris le chemin de l’école.

À Portail Léogane, considéré comme le poumon des activités du centre ville, des détaillants étalent leurs produits de première nécessité, des camionnettes qui assurent le transport Portail/Carrefour sont remplis de passagers.

Les portes de certaines institutions publiques et privées sont déjà ouvertes. Les super-marchés s’apprêtent à lever leurs rideaux de fer. Notons que plusieurs syndicats de transport ont dénoncé cette grève lancée à leur insu. Ils ont appelé la population à vaquer librement à ses occupations.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply