La guerre froide entre les États-Unis et la Chine persiste

La guerre froide entre les États-Unis et la Chine persiste

La Chine a décidé ce vendredi, de fermer le consulat des États-Unis dans la grande ville de Chengdu (sud-ouest). Cette décision a été prise trois jours après celle de Washington de fermer le consulat de Chine à Houston.

Cette disposition constitue  » une réponse légitime et nécessaire aux mesures déraisonnables des États-Unis « , a souligné dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

Le ministère n’a, cependant, pas précisé le délai imparti à la représentation diplomatique pour fermer ses portes. Dans le cas de Houston, l’administration Trump n’avait donné que 72 heures aux diplomates chinois pour plier bagages.

En plus de leur ambassade à Pékin, les États-Unis comptent cinq consulats en Chine continentale (Canton, Shanghai, Shenyang, Chengdu, Wuhan) ainsi qu’un à Hong Kong. La mission de Chengdu, inaugurée en 1985, couvre tout le sud-ouest de la Chine, notamment la région autonome du Tibet.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a déclaré, jeudi, que le consulat de Chine à Houston était une plaque tournante de l’espionnage chinois et du vol de propriété intellectuelle américaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *