La KNVA veut à tout prix redorer l’image du vodou

La KNVA veut à tout prix redorer l’image du vodou

La Confédération Nationale des Vodouisants Haïtiens continue d’oeuvrer afin de redorer l’image du vodou en Haïti, souvent traité en parent pauvre.

Pour marquer son 10e anniversaire, la KNVA a décidé de prendre un ensemble d’initiatives notamment la création d’une école pour former les « petits vodouisants », à l’avenir.

En conférence de presse ce jeudi, Woldson Bertrand, membre du KNVA, a rappelé que depuis quinze ans environ, le vodou jouit de sa légitimité comme l’une des religions officielles du pays. « L’arrêté du 4 avril 2003 reconnait le vodou haïtien comme religion », a enchaîné Ismo Gérald, l’un des responsables de la Confédération. « Au même titre qu’un pasteur chrétien ou un prêtre catholique, le vodouisant jouit des mêmes droits et privilèges confessionnels dans le pays », a-t-il dit.

Les responsables de la KNVA manifestent également la volonté de construire une Badji conceptuel ou péristyle communautaire, la maison de Papa Loko ou la Forêt des dieux, afin de mettre à exécution le plan visant à mener une campagne d’éducation civique et d’alphabétisation sur le vaudou.

Aussi, la KNVA continue de dénoncer les actes de violence dont sont victimes des vodouisants. Woldson Bertrand, qui rappelle que cette pratique est contraire à l’État doit, invite les autorités étatiques à prendre des mesures pour protéger les adeptes du vaudou.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *