La manifestation de l’opposition dispersée une nouvelle fois à Pétion-Ville

La manifestation de l’opposition dispersée une nouvelle fois à Pétion-Ville

La manifestation de l’opposition a été dispersée une nouvelle fois par les forces de l’ordre qui ont fait usage abusif de gaz lacrymogène pour disperser la foule. Plusieurs personnes sont blessées.

Un véhicule de marque Land Cruiser a tiré des balles en caoutchouc sur les milliers de personnes qui manifestaient dans les rues pour continuer d’exiger le départ du président de la République, Jovenel Moïse. Ce qui a créé une situation de tension dans cette commune.

Tôt ce matin, plusieurs milliers de manifestants se sont réunis à Pétion-Ville. Ils ont attendu la grande foule en provenance des quartiers populaires dont Cité-Soleil.

Les forces de l’ordre ont mis en place un cordon de sécurité pour empêcher aux manifestants de se rendre à la résidence privée du président de la République, Jovenel Moïse.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans la commune de Delmas, des individus non identifiés ont lancé des pierres en direction de la foule. Un bâtiment a été incendié. La police a fait usage de gaz lacrymogène pour rétablir l’ordre.

Les manifestants ont érigé des barricades de pneus et de débris sur les chaussées. Plusieurs sénateurs et députés de l’opposition institutionnelle ont participé à cette journée de manifestation.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *