La Passerelle face au défi de faire parler d’un même langage l’opposition

La Passerelle face au défi de faire parler d’un même langage l’opposition

La Passerelle, une structure qui se donne pour mission de préparer le départ ordonné de Jovenel Moïse, multiplie les rencontres avec les acteurs impliqués dans la crise.

Les opposants farouches au pouvoir en place et l’ensemble des secteurs qui réclament le départ de Jovenel Moïse s’entendent, à l’unanimité, sur le fait que le locataire du Palais national doit partir.

Pourtant, l’organisation de la cité après son départ entraine beaucoup de divergences parmi les opposants.

En ce sens, la Passerelle qui regroupe plusieurs secteurs de la vie nationale poursuit son objecrif visant à aider les opposants à trouver une décision commune pour gérer l’après-Jovenel.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Lemète Zephir, porte-parole de la Passerelle, a annoncé que cette structure a déjà rencontré des dirigeants de l’opposition dans ses différentes composantes, dont l’Alternative consensuelle, le groupe Mache kontre, le forum patriotique pour discuter sur les points de discorde.

À cet effet, une table de concertation sera organisée, cette semaine, avec les différents opposants dans le but de conclure un accord politique sur le départ de Jovenel Moïse. Accord qui sera par la ensuite présenté au concerné.

A noter que l’éxécutif n’est pas partie prenante des discussions.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Jeff
    4 novembre 2019, 20:55

    Tres correcte les infos

    REPLY