La platefome Kore Lavi célèbre ses cinq années d’existence

La platefome Kore Lavi célèbre ses cinq années d’existence

Ce jeudi 10 décembre 2020, la Plateforme Kore Lavi a profité de la célébration du 72e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen pour fêter ses cinq années d’existence, à Clercine.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

En présence de plusieurs personnalités dont l’inspecteur général en chef de la PNH, Frantz Jean François, et des représentants de l’Association, les responsables de la PKL ont organisé cette cérémonie visant à marquer les cinq années de travail de cette association. L’éducation familiale et l’éducation civique se trouvent au cœur de ses diffférentes interventions, à en croire l’un des fondateurs de la PK, Dr. Harrison Ernest.

Dans ses mots de circonstance, le coordonnateur de la PKL a passé en revue un ensemble d’activités réalisées en vue de sensibiliser les communautés au respect des droits humains. Réaliser un ensemble de plaidoiries pour l’instauration réelle de la vie est le véritable engagement de la Plateforme Kore Lavi, aux dires de M. Raynold Cantave.

Plusieurs personnalités de la société ont été honorées au cours de la cérémonie pour leur accomplissement dans leur milieu professionnel respectif et leur contribution dans la lutte pour le respect des droits humains. Il s’agit, entre autres, du responsable de l’Organisation Défenseurs Plus, Anthonal Mortimé, et du journaliste de Radio Vision 2000, Diego Charles.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *