X

X


La plateforme des syndicats d’enseignants annonce deux journées de grève

La plateforme des syndicats d’enseignants annonce deux journées de grève

Il s'agit de deux journées de grève d'avertissement annoncées par les syndicats d'enseignants, visant à contraindre les autorités à satisfaire à leurs renvendications.

Les 28 et 29 janvier prochain sont les dates retenues par les responsables de la plateforme des syndicats d’enseignants.

Lettres de nomination et arriérés de salaire sont les principales revendications à la base de cette grève annoncée qui a démarré dans le département et qui tend à se répandre à travers tout le pays, informe la secrétaire générale de la conféderation des enseignants haïtiens, Magalie Georges.

La plateforme des syndicats d’enseignants dit regretter que les autorités continuent de faire la sourde oreille par rapport aux demandes sociales des enseignants exprimées dans le cahier de charges qui a été soumis, le 26 décembre de l’année écoulée, au premier ministre Jean Henry Céant.

Elle indique que cette année scolaire risque d’être compromise. Ce, en raison de la non-satisfaction des revendications des enseignants.

Pour éviter le pire, Dorcely Masly a plaidé en faveur d’une entente entre les autorités concernées et la plateforme des syndicats d’enseignants autour des revendications. Il a fait remarquer que le ministre de l’éducation nationale, Pierre Josué Agénor Cadet, ne s’attaque pas au mal qui gangrène le système éducatif haïtien.

Le représentant de la fédération mondiale des syndicats d’enseignants, Florian Lascroux, une structure qui regroupe 405 syndicats présents dans plus 170 pays, se dit solidaire de la lutte des enseignants qui réclament de meilleurs conditions de travail.

Florian Lascroux dit regretter que les problèmes rencontrés par les enseignants haïtiens soient nombreux. Il estime que les revendications de ces enseignants sont justes. Il juge inacceptable le fait que seulement 12 pourcents du budget sont alloués au secteur de l’éducation. Il a conclu en précisant que l’éducation est un levier fondamental pour développer les sociétés.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply