La PNH prend désormais le contrôle de l’entrée Sud de la capitale, selon Gary Desrosiers

La PNH prend désormais le contrôle de l’entrée Sud de la capitale, selon Gary Desrosiers

La police nationale d’Haïti a lancé une opération baptisée « anti-banditisme » depuis le début du mois d’août afin de traquer les bandits qui sèment la terreur dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, notamment à Martissant, selon le porte-parole adjoint, Gary Desrosiers.

Les bandits dans la 3e circonscription créent beaucoup de paniques. Chaque jour de nouvelles victimes sont enregistrées dans ces quartiers réputés chauds, regrette l’inspecteur divisionnaire, précisant que des agents de différentes unités spécialisées de l’institution policière renforcent depuis le premier août dernier, les sous-commissariats dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

Cette opération a conduit à l’arrestation de 42 individus dont Tony Dérilus alias King Tito. Ce dernier est identifié comme étant le chef de gang de « Bwa dòm » par les autorités policières. Il était accompagné de Jino Jean Baptiste alias Ti blanc, selon l’inspecteur divisionnaire, Gary Desrosiers. Tony Dérilus a été arrêté lundi en possession d’une arme à feu.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le Porte-parole adjoint de la police invite la population à collaborer avec les policiers déployés dans le quartier de Martissant. Gary Desrosiers informe que l’institution policière veut empêcher les bandits de détourner les camions de marchandises au niveau du Bicentenaire.

Parallèlement, l’inspecteur divisionnaire, Gary Desrosiers annonce que plus de 2 mille 300 policiers seront déployés afin d’assurer la sécurité de la population pendant les fêtes champêtres.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Berry woody
    11 août 2019, 01:39

    Bravo! Mwen kontan anpil pou travay ke enstitisyon an ap bay popilasyon an. Mwen vrèman kontan,e map swete nou kenbe konsa

    REPLY