X

X


La première phase de paiement du programme “Ti manman cheri” est bouclée

La première phase de paiement du programme “Ti manman cheri” est bouclée

Lancée depuis le 22 mai 2018, la première tranche de paiement du programme social “Ti manman cheri” a pris fin, ce samedi 8 décembre.

Selon les chiffres communiqués par le directeur général du Fonds d’Assistance Économique et Sociale, Charles Ernest Chatelier, jusqu’au vendredi 7 décembre, 61 000 mamans sur les 120 000 enregistrées sur la base de données du FAES ont pu recevoir l’argent que l’État haïtien a mis à leur disposition dans le but d’aider les mamans les plus vulnérables du pays à scolariser leurs enfants.

Jouant la carte de la modestie, le numéro un du FAES n’exprime aucune satisfaction en ce qui concerne la première tranche de paiement du programme “Ti manman cheri”.

Par contre, il promet de prendre des dispositions adéquates pour redynamiser le programme.

Avant le lancement de la deuxième phase de paiement, Charles Ernest Chatelier prévoit d’épurer la base de données du FAES parce que, selon lui, plusieurs raisons pourraient justifier l’inéligibilité d’une bénéficiaire au second paiement.

”Les mamans éligibles doivent avoir leurs enfants en niveau fondamental dans une école nationale”, a-t-il rappelé.

Après la mise à jour de la base de données, monsieur Chatelier a informé que d’autres mamans à travers les dix départements géographiques du pays seront recensées pour compléter la liste des ciblées. Au total 120 000.

Toujours dans le souci de redynamiser le programme social “Ti manman cheri”, Gilbert Buteau a annoncé que le second paiement se fera à partir d’une carte digitalisée contrairement aux coupons distribués aux mamans antérieurement devant leur permettre de toucher l’argent d’assistance sociale fourni par l’ État haïtien.

Cette carte sera valable pour les 4 paiements prévus dans le cadre du programme: la rentrée scolaire, les fêtes de fin d’année et la fête de pâques.

En guise de conclusion , le DG du FAES a souligné que l’opérateur qui se charge de distribuer de l’argent aux bénéficiaires devra fournir un rapport sur le nombre de mamans touchée par l’aide sociale.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *