La séance de demande de mise en accusation fixée au 7 Aout, selon Gary Bodeau

La séance de demande de mise en accusation fixée au 7 Aout, selon Gary Bodeau

Le bureau de la chambre basse a décidé de fixer au 7 Août prochain la séance de mise en accusation du président de la République Jovenel Moïse, tant réclamée par les députés de l’opposition.

Les députés de l’opposition avaient menacé de bloquer la séance de ratification du Premier ministre nommé, Fritz William Michel, au cas où la préséance ne serait pas accordée à celle relative à la mise en accusation du président de la République.

Une décision saluée par le député de Marigot, Déus Deroneth.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

«Enfin, nous venons de fixer la date de la séance spéciale de la mise en accusation du Président de la République Jovenel Moise, séance tenante pour le mercredi 7 Aout 2019», écrit le parlementaire sur son compte Twitter.

Parallèlement, une source proche du Palais national a confié au quotidien Le Nouvelliste que le chef de l’Etat n’a aucune inquiétude et que Jovenel Moïse veut évacuer ce sujet pour permettre à son Premier ministre de franchir l’étape du Parlement.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *