La séance en assemblée nationale dans l’impasse, Printemps Belizaire sort ses griffres

La séance en assemblée nationale dans l’impasse, Printemps Belizaire sort ses griffres

Le député de la troisième circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire, a renversé le lutrin et plusieurs chaises dans la salle où devait se dérouler la reprise de la séance sur la fermeture de la session extraordinaire et l’ouverture de la deuxième session de l’année législative 2019.

Dans la salle de séance où députes et sénateurs doivent se réunir sur la fermeture de la session extraordinaire et l’ouverture de la deuxième session de l’année législative 2019, environ 20 députes sont présents. Aucun sénateur ne s’est encore présenté. Même ceux de l’opposition.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Marie- Bernadette
    26 juin 2019, 16:46

    I HOPE NEXT ELECTION PERSONNE N’IRONS VOTER CES MALFRATS CES GENS SONT SANS FOI NI LOI SANS LE VOTE DU PEUPLE ILS N’AURONT D-‘AUTRES A PENSER JUSTE D’ALLER FAIRE LE TAXI ,CONDUIT UN UNE CAMIONNETTE OU ALLER MENDIER COMME LE FONT UNE BONNE PARTIE DE LA POPULATION JE LEURS SOUHAITE CELA ET BIEN PIRE. PUISQUE LE CIEL N’OUBLIE PAS CELA.

    REPLY