Lancement du Guide pratique journalistique : promouvoir les droits des enfants dans les médias haïtiens

Lancement du Guide pratique journalistique : promouvoir les droits des enfants dans les médias haïtiens

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF), l’Institut du bien-être social et de la recherche (IBESR), l’Organisation international du travail (OIT), de concert avec l’Association des journalistes haïtiens (AJH) et la Mission des Nations unies pour l’appui à la justice haïtienne (MINUJUSTH), ont procédé le jeudi 10 mai 2018, à l’hôtel Montana, au lancement du Guide pratique journalistique : promouvoir les droits des enfants dans les médias haïtiens.

Ce « Guide pratique » a été présenté en présence de diverses personnalités, dont des journalistes issus de différents médias de la capitale. C’est le secrétaire général de l’AJH, Jacques Desrosiers, qui a présenté ledit guide, suivent ensuite d’une allocution du coordonnateur a.i du BIT, Claudine François, du représentant adjoint de l’Unicef, Raoul de Torcy, de la directrice générale de l’IBESR, Arielle Jeanty Villedrouin et aussi une présentation de l’album  » Jean Jean des Petits », de l’artiste Jean Jean Roosevelt, produit avec la collaboration de l’Unicef.

En effet, pour éviter que, inconsciemment, nous contribuoins au renforcement d’un traumatisme chez l’enfant, participions à son lynchage social, à sa stigmatisation et qu’enfin nous nous transformions, sans le vouloir, en de véritables prédateurs des droits de l’enfant, il nous faut connaître et appliquer les règles et principes de base qui permettent de les défendre et de les protéger, message de Jacques Desrosiers qui a préfacé le Guide.

Ainsi, ce « Guide pratique » concernant les droits de l’enfant est donc adressé aux journalistes en exercice, chevronnés ou jeunes, et aux étudiants en journalisme. Le secrétaire général de l’AJH conseille, par ailleurs, les travailleurs de la presse à garder toujours cet instrument de travail à portée de main, sur leur bureau ou dans leur sac, document qui peut guider les professionnels, ce, dans l’intérêt de tous les enfants d’Haïti.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour illustration, les médias, en tant qu’organe d’expression d’opinion, ont une influence sur les normes culturelles et les perceptions; une production journalistique qui ne respecte pas les principes éthiques, peut mettre en danger le développement et la vie même d’un enfant. Les droits de tout enfant, sa dignité et son intégrité, doivent être respectés, et ce, en toute circonstance; les droits de l’enfant sont par définition transversaux, c’est-à-dire qu’ils peuvent non seulement faire l’objet d’une couverture singulière, mais aussi être considérés au regard d’autres thèmes ou sous d’autres angles. Ils peuvent faire l’objet de production journalistique à partir de tous les thèmes et sous tous les angles…

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *