X

X


L’argent du téléphérique de Port-au-Prince n’a pas été débloqué

L’argent du téléphérique de Port-au-Prince n’a pas été débloqué

La compagnie POMA, leader mondial de transport par câble qui transporte 6 millions de passagers par heure, dans 73 pays à travers les cinq continents, avait présenté en 2014 au ministère de l'économie et des finances le projet métro câble de Port-au-Prince, un nouveau mode de transport public urbain. Élaboré en 5 phases, le projet de métro câble devait avoir 2 stations de deux types et une longueur d’environ 1,5 km. Le métro devait être fixé à un câble en mouvement circulant entre les stations, à l’arrivée en station, les cabines se débrayent du câble et ralentissent pour permettre le débarquement et l’embarquement des passagers.

 

Avec une capacité de 8 passagers assis et 2 debout par cabine, le Système de Métro Câble, devait pouvoir transporter 3,000 personnes par heure et par trajet.

Selon les données collectées par Haïti 24, l’argent du téléphérique n’a pas été détourné. Bien au contraire !

Le gouvernement du Brésil qui initialement devait financé ce projet s’est désisté; depuis  le projet est resté sans financement. C’est pourquoi il n’a jamais vu le jour.

Le projet du téléphérique dont l’étude avait été effectuée par l’UCLBP et par POMA ( la Société ayant construit le téléphérique au Brésil et en Colombie etc) devait être financé par les FONDS DE RECONSTRUCTION Haïti ) FRH que gère la Banque Mondiale et non par les fonds du programme Petrocaribe.

Durant le weekend, les réseaux sociaux se sont enflammés suite aux images du téléphérique inauguré en République Dominicaine.

Selon les chiffres qui circulent, ce projet devrait coûter 59 millions USD.

Selon des informations collectées par Haïti 24, le projet de métro câble Haïti était plutôt évalué a 40 millions de dollars américains pour le trajet Carrefour/Pétion-ville.

Malheureusement, certaines agences en ligne qui n’ont pas pris le soin de vérifier ces allégations ont fait savoir que l’argent alloué à la réalisation de ce projet a disparu.

Faux archi-faux, l’argent du projet téléphérique de Port-au-Prince n’a jamais été débloqué.

 

Pierre Louis JOSEPH

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply