Le CEP constitue son bureau, Guylande Mésadieu élue présidente

Le CEP constitue son bureau, Guylande Mésadieu élue présidente

Des élections ayant conduit à la formation du bureau du Conseil Électoral Provisoire(CEP) ont eu lieu ce jeudi 1er octobre, dans l’après-midi. Deux femmes occupent les deux premiers sièges au sein de l’institution électorale.

Guylande Mésadieu, représentante du secteur des Droits humains et Espérancia César, représentante de la Diaspora, ont été choisies respectivement comme présidente et vice-présidente du CEP. Aux côtés d’elles, Guy Roméus, représentant des Cultes réformés occupera le poste de trésorier et Josette Macillon, représentante des organisations de Femmes, secrétaire générale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Rappelons que ce nouveau CEP n’avait pas prêté serment par devant les juges de la Cour de Cassation et plusieurs organisations de la société avaient écrit à la plus haute instance judiciaire du pays pour lui demander de refuser la prestation de serment des conseillers.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    3 octobre 2020, 00:43

    Il s’agit d’un long chemin a’ parcourir… Au nom d’Allah, je serai bien vivant pour voir le bout du tunnel.

    J’avais vu la fin de Lavalas qui voulait remplacer les FADH… Epi se menm elektora Lavalas la ki te mete Martelly sou pouvwa.

    Le PHTK n’avait pas bien appris la lecon. Il est en train de jouer sa derniere carte. Si an Novanm pa gen Bonbon Zizi, la Crise prendra une autre dimension. JoMo sera dans l’OBLIGATION de faire des Yeux Doux aux Principaux Zefeyis en vue de nogocier sa sortie en douceur…

    Men si Novanm pote Bonbon Zizi, JoMo sera en terrain conquis. Mais, cette Configuration ne parait pas trop evidente. LA BOULE de CRYSTAL donne des images floues. Les Jean Danton Leger et consorts seraient aux anges…

    Sakalakawel…

    REPLY