X

X


Le chanteur Luck Mervil échappe à la prison

Le chanteur Luck Mervil échappe à la prison

La presse canadienne rapporte que le chanteur, interprète et animateur, Lucknerson Mervil de son d'artiste Luck Mervil, ne sera pas jeté en prison pour avoir exploité sexuellement une adolescente de 17 ans dans les années 1990. Cependant, une peine de six mois d'emprisonnement lui est imposée à purger dans la collectivité, c'est-à-dire chez lui au Canada.

La presse canadienne rapporte que le chanteur est contraint de rester chez lui pendant ses 3 premier mois. Il aura le droit de se rendre au travail, conduire son enfant chez sa mère, au besoin, se rendre à l’hôpital.

Dans les 3 autres mois qui suivent, il devra observer un couvre-feu de 23 h à 6 h. Après ses 6 mois de peine, il sera soumis à une probation d’un an.

Luck Mervil sera aussi inscrit au registre des délinquants sexuels pendant 20 ans et devra fournir un échantillon d’ADN selon les médias canadiens.

Mercredi, la juge Mélanie Hébert, de la Cour du Québec, a ainsi donné suite à la recommandation commune de la Couronne et de la défense qui avait été faite vendredi, au palais de justice de Montréal.

L’artiste de 50 ans avait plaidé coupable le 14 mai à un chef d’accusation d’exploitation sexuelle pour des gestes commis en 1996, alors qu’il avait 28 ans et était en position d’autorité sur la jeune fille. L’infraction criminelle d’exploitation sexuelle inclut tout attouchement sexuel et toute incitation à des attouchements sexuels par une personne en situation d’autorité ou de confiance vis-à-vis d’un adolescent.

Il a reconnu avoir eu une relation sexuelle complète avec elle, sans avoir obtenu son consentement. Plusieurs autres contacts sexuels ont eu lieu par la suite, sur une période de 10 ans selon les médias canadiens.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply