Le combat contre la détention préventive prolongée, priorité de Paul Eronce Villard

Le combat contre la détention préventive prolongée, priorité de Paul Eronce Villard

Le nouveau commissaire du Gouvernement de Port-au-Prince, Me Paul Eronce Vilard, moins d’une semaine après son installation, informe avoir effectué un état des lieux du Parquet afin de prendre connaissance des dossiers en cours.

Le phénomène de la détention préventive fait partie du lot de problèmes auxquels il entend s’attaquer avec la plus grande célérité.

Pour le chef du Parquet fraichement installé, tous les dossiers qui doivent être traités font partie de la hiérarchie des urgences.

Cependant, Me Paul Eronce Villard avoue que le cri des prisonniers en situation de détention préventive prolongée, ce qui constitue une violation des droits humains, ne le laisse pas indifférent.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour mener à bien sa mission à la tête du Parquet de Port-au-Prince, l’homme de loi entend tout mettre en œuvre pour redynamiser cette institution.

Il a souligné que ses actions s’articuleront autour de trois points: statistique, évaluation et rapport.

Le remplaçant de Me Ocnam-Clamé Daméus promet de rendre public chaque mois l’état d’avancement des dossiers.

Parallèlement, monsieur Villard s’est prononcé sur l’épineux dossier PetroCaribe qui continue de faire des remous.

Il promet de s’enquérir des enquêtes menées par son prédécesseur, Me Clamé Ocnam Dameus, afin de continuer à poser des actions dans le but de faire valoir la loi autour de cette question.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *