X

X


Le coupable de gabegies administratives de l’ONA siège au Sénat!

Le coupable de gabegies administratives de l’ONA siège au Sénat!

Ce lundi 2 juillet, la ministre des affaires Sociales Stéphanie Auguste est attendue au Sénat de la République. Elle est invitée à s’expliquer sur les gabegies administratives enregistrées à l’Office national d’assurance vieillesse (ONA), depuis quelques temps

La correspondance d’invitation porte la signature du Président du grand corps, Joseph Lambert qui a demandé à madame Auguste de se faire accompagner des directeurs généraux de l’ONA et du CAS (caisse d’assistance sociale).

Ce sont les membres de la commission Affaires sociales, travail et famille du Sénat de la République qui mèneront les discussions avec les invités.

En attendant que le directeur de l’Office national d’assurance vieillesse, Chesnel Pierre s’explique par devant les sénateurs de la commission, des observateurs avisés se demandent jusqu’où les pères conscrits entendent aller dans leur démarche.

En effet, il n’est un secret pour personne que l’ONA est, depuis quelques temps, une véritable vache à lait pour certains hommes politiques notamment le président du parti AAA (Ayiti An Action), le sénateur Youri Latortue.

D’ailleurs, l’actuel directeur de l’Office est le représentant de l’élu de l’Artibonite au sein de cette institution. Une représentation qui lui permet de nommer, sinon placer des membres à l’ONA dans certaines structures créées de manière illégale.

Par personnes interposées, Youri Latortue a consenti un prêt de plus de 70 millions de gourdes à l’ONA. L’affaire avait défrayé la chronique à la suite d’une correspondance que le directeur général de l’ONA, Chesnel Pierre avait adressée au notaire Jean Henry Céant et qui circulait sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui,  l’Office national est réduit en une peau de chagrin, ce que dénoncent des syndicalistes à longueur de journée.

L’invitation sénatoriale faite à la ministre des affaires sociales est-ce un premier pas vers une enquête sérieuse qui fera jaillir toute la lumière sur l’accaparement de l’ONA par les hommes forts d’AAA?

Les membres de cette commission présidée par le sénateur, Wanick Pierre auront-ils le courage de travailler en toute indépendance et dans l’équité ?

Sauront-ils dire la vérité sur la corruption orchestrée par l’un des leurs au sein de l’Office?

Voilà autant de questioyn que se posent les esprits avisés et auxquelles les membres de la commission Affaires sociales du Sénat de la République doivent fournir des réponses.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply