Le dossier de l’assassinat de Me Dorval confié au juge d’instruction Renord Regis, confirme la bâtonnière a.i

Le dossier de l’assassinat de Me Dorval confié au juge d’instruction Renord Regis, confirme la bâtonnière a.i

Le dossier de l’assassinat du bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince Monferrier Dorval, transféré au cabinet d’instruction, a été confié au juge instructeur Renord Régis, confirme la bâtonnière Marie Suzy Legros. Dans l’intervalle, le conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince suit avec attention les différentes étapes dans la procédure devant aboutir au jugement des criminels.

« Nous étions en contact avec la DPCJ et le parquet, maintenant nous allons prendre contact avec le cabinet d’instruction pour vérifier et surveiller à ce que les auteurs et co-auteurs de l’assassinat de Me Dorval soient jugés et punis conformément à la loi », informe Marie Suzy Legros.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Pour que justice entière et pleine soit rendue à Maitre Dorval, les avocats des 18 juridictions du pays sont prêts à gravir tous les échelons. « Ils ne vont pas se laisser berner » , déclare Me Legros qui annonce la tenue d’une marche pacifique le 5 octobre prochain après la cérémonie devant marquer l’ouverture des tribunaux.

Cette marche démarrera devant les locaux de la cour de cassation pour aboutir devant le cabinet du batonnier de l’ordre des avocats lâchement assassiné le 28 Aout dernier en sa résidence. Parallèlement, le conseil de l’ordre des avocats a prévu d’apposer des affiches et des banderoles à travers le pays fin d’immortaliser Me Monferier Dorval.

Le conseiller de l’ordre et porte-parole du barreau, Me Patrick Pierre Louis prévient qu’il n’y aura jamais de répit pour les assassins de Maitre Dorval.  » Ils sont allés trop loin, le conseil ne cédera pas ! Nous ferons en sorte de rechercher justice jusqu’au bout pour notre bâtonnier défunt « , promet Me Patrick Pierre Louis attristé par le départ de Me Dorval.

Le conseil de l’ordre des avocats de Port-au-Prince fera en sorte que la justice régionale prenne le relais lorsque toutes les voies de recours seront épuisées, souligne Me Pierre Louis. Le conseiller de l’ordre Robinson Pierre Louis en a profité pour souligner l’importance du support international dans le cadre de l’enquête ouverte sur cet assassinat, par rapport à l’ampleur qu’a pris ce dossier.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment

  • Antoine Langomier
    28 septembre 2020, 19:03

    Ce qui est Certain, a’ l’instar de Me Mireille Durocher Bertin et tant d’autres, Me Monferrier Dorval a fait le grand voyage pou twou l je l!

    Bien souvent, a’ cause de la politique politicienne et de gros interets, l’international ne reste pas au-dessus de la melee pour faire luire la justice. Et c’est exactement, ce qui s’etait passe’ dans le dossier de Me MIREILLE MIREILLE DUROCHER BERTIN. L’international avait identifie’ les Sicaires et les Auteurs Intellectuels. Ils etaient au nombre de 12 personnes. L’un des trois tueurs a’ gage a ete assassine’ par le pouvoir. Il s’agit du nomme’ EDDY ARBROUET. Il faisait partie de l’unite’ du staff de securite’ du president. D’une epoque a’ l’autre, rien ne m’echappe sur les Avadras qui souillent mon pays. Le Systeme continue sa route inlassablement…

    REPLY