X

X


Le FAES ouvre 775 restaurants communautaires à travers le pays

Le FAES ouvre 775 restaurants communautaires à travers le pays

Le fonds d'assistance économique et social (FAES) a procédé à l'ouverture de 775 restaurants communautaires dans les différents départements du pays. Dans le département de l'Ouest, les portes de 122 restaurants communautaires sont déjà ouvertes sans compter les 59 autres le departement du Nord. Dans le département du Nord-ouest, 47 restaurants communautaires fonctionnent actuellement tandis que dans les départements du Nord-est, du Centre et des Nippes sont dotés respectivement de 22, 41 et 22 restaurants communautaires.

Cette démarche doit permettre au Fonds d’Assistance Économique et Social d’améliorer les conditions de vie de la population dont les plus démunies. L’un des volets de ces programmes sociaux {restaurant communautaire} a été mis en œuvre en vue d’apporter également un soutien aux quartiers vulnérables, selon le directeur général du FAES, Charles Ernest Chatelier.

Ce dernier se dit déterminé à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables et à apporter l’appui nécessaire aux familles vulnérables dans les zones défavorisées en leur donnant un plat chaud chaque jour tout en créant des activités génératrices de revenus au sein des communautés vulnérables.

Afin de doter tous le pays de ce programme, le directeur général du FAES annonce que de nouveaux restaurants communautaires seront ouverts bientôt dans 4 autres départements, le Sud , l’Artibonite, le Sud-est et la Grand-anse.

Mis à part ce programme social, Charles Ernest Chatelier a déjà présenté les réalisations et les prévisions de son institution visant à accompagner les écoliers. Le FAES a déjà remis au ministère de l’éducation nationale, 105 écoles dont 55 construites et 50 réhabilitées, selon son Directeur général, Charles Ernest Chatelier.

Conscient que l’éducation est l’un des piliers du développement durable prôné par le président Jovenel Moïse, Charles Ernest Chatelier entend contribuer au renforcement du système scolaire haïtien et lutter, à travers ces programmes sociaux, contre la pauvreté dans le pays.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply

1 Comment

  • Docourt Alfred
    26 juillet 2018, 14:23

    Ces restaurants devraient être plus populaires, tout comme lorsque le ministère de la Santé publique livre des pilules pour la filariose. Je veux dire qu’il devrait être visible aussi à Carrefoufeuilles, Cite soleil et ainsi de suite. sur le gouvernement de Martelly, les restaurants et la boulangerie pour la bonne qualité du pain étaient perceptibles partout. quant à moi, j’entends parler de ces services mais je ne les vois pas. Cependant, dans les carrefourfeuilles, beaucoup de gens sont dans le besoin.

    those restaurant should be more popular, just like when ministery of public health delivers pills for filariose. I mean it should be visible in Carrefoufeuilles too, Cite soleil and so on. on Martelly government, restaurants and bakery for good quality of bread were noticeable everywhere. as for me, I onle hear of those services but I don’t see them. however in carrefourfeuilles, many people are in need.

    REPLY