Le FNE vole au secours des parents d’élèves à faible revenu

Le FNE vole au secours des parents d’élèves à faible revenu

Le Directeur Général du Fond National de l’Éducation, Joseph Frantz Nicolas, et le Ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Président du Conseil d’administration du FNE, M. Pierre Josué Agénor Cadet, ont signé, ce jeudi, trois conventions de support à la scolarité d’enfants issus de familles à faible revenu.

Ce montant de 100 millions de gourdes accordé par le FNE vise à faciliter la prise en charge de la scolarité d’élèves à travers des organisations regroupant les écoles épiscopales, protestantes et presbytérales. Ces conventions accordent un montant de 50 millions de gourdes aux écoles presbytérales, 40 millions à la fédération des écoles protestantes d’Haïti et 10 millions à l’église épiscopale en Haïti.

Cette démarche vise à favoriser une éducation de qualité dans le pays. Selon les clauses de cette convention, cet appui du FNE sert exclusivement à payer la scolarité des élèves faisant partie des écoles de ces organisations. Ces écoles auront à fournir un rapport détaillé de l’utilisation de ce fonds.

Le ministre de l’éducation nationale, Pierre Josué Agénor Cadet, inscrit cette démarche dans le cadre d’un appui financier à l’occasion de la rentrée des classés pour l’année académique 2019-2020.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Le Directeur Général du FNE a renouvelé l’engagement de l’institution à contribuer au renforcement de l’éducation dans le pays.

Une démarche qui s’inscrit dans la vision de l’administration de Jovenel Moïse, à travers un ensemble de dispositions adoptées dans le but d’alléger les coûts de scolarité des foyers à faible revenu.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *