Le gouvernement annonce officiellement l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement annonce officiellement l’état d’urgence sanitaire

Comme annoncé par le président de la République, Jovenel Moïse, dans la soirée du 19 mars, un arrêté a été publié déclarant l’état d’urgence sanitaire sur tout le territoire national pour une période d’un mois.

À cet effet, des mesures restrictives ont été prises par les haut placés en vue de contenir la propagation de la pandémie.

Selon cet arrêté, les établissements scolaires, les parcs industriels, les péristyles ou temples vodou, les églises, les mosquées et tout autres lieux de cultes, les aéroports internationaux et les frontières sont à présent fermés, jusqu’à nouvel ordre.

En outre, si les personnels médicaux se sont plaints du manque de matériel, le gouvernement envisage déjà des dispositions pour fournir aux différents hôpitaux du pays masques, gants, médicaments, et tout autre fournitures nécessaires pour soigner les personnes infectées tout en demandant aux hôpitaux et cliniques privés de mettre à leur disposition leur service d’isolement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Dans l’objectif de secourir la population et d’être paré à toute éventualité, le gouvernement prévoit de réquisitionner certains biens privés. À cet effet, une rémunération sera accordée aux propriétaires de ces biens afin de les dédouaner.

Toujours selon l’arrêté, le confinement est recommandé aux citoyens, les demandant de ne sortir qu’en cas d’extrême urgence afin de limiter leur rencontre.

L’alerte est lancée, tout citoyen suspect sera mis en quarantaine automatiquement pour éviter tout risque de propagation du virus.

Signé par l’ensemble des ministres du gouvernement Joseph Jouthe, une mobilisation des forces publiques est prévue pour sensibiliser la population à respecter les mesures prises.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *