X

X


Le greffe du cabinet d’instruction cambriolé sans aucune trace d’effraction, selon Paul E. Villard

Le greffe du cabinet d’instruction cambriolé sans aucune trace d’effraction, selon Paul E. Villard

Les premiers éléments d’informations de l’enquête ouverte sur le cambriolage du greffe du cabinet d’instruction révèlent qu’il n’y a pas eu d’effraction.

On a utilisé des clés pour cambrioler le greffe du cabinet d’instruction, rapporte le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard.

Ces clés ont été utilisées pour ouvrir le coffre-fort du greffe afin de saisir des pièces à conviction qui ont été insérées dans cette boîte.

Le chef du parquet dit n’être pas en mesure confirmer la disparition de certains dossiers.

«Des juges de paix et la direction centrale de la police judiciaire sont en train de faire l’inventaire», confie Paul Eronce Villard.

C’est vrai qu’il n’y a pas encore un inventaire définitif mais tout laisse croire que « se rat kay kap manje pay kay», estime le chef du parquet de Port-au-Prince arguant que le cambrioleur n’a rien cassé pour pénétrer l’espace sécurisé pourtant par des agents de sécurité.

Le chef du parquet de Port-au-Prince annonce que des dispositions seront prises pour installer des caméras de surveillance à l’intérieur du bâtiment.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *