X

X


Le légendaire Gordon Banks n'est plus

Le légendaire Gordon Banks n'est plus
  • Décès de Gordon Banks, légendaire gardien de l’Angleterre
  • Titulaire lors de la Coupe du Monde de la FIFA 1966
  • Auteur de “l’arrêt du siècle” face à Pelé en 1970

Le décès de Gordon Banks, légendaire gardien de l’Angleterre, a été annoncé ce mardi 12 février. Il avait 81 ans. Le portier, qui a fait l’essentiel de sa carrière à Leicester City et Stoke City, a porté 73 fois le maillot des Three Lions avec qui il a disputé deux Coupes du Monde de la FIFA.

Il a connu sa première sélection le 6 avril 1963 contre l’Écosse à Wembley, à l’âge de 25 ans, en remplacement d’un Ron Springett dont les performances étaient jugées décevantes par le nouveau sélectionneur, Alf Ramsey.

Ce jour là, les Anglais se sont inclinés 1-2 mais Banks a marqué des points aux yeux de Ramsey, chargé de renouveler l’effectif pour bâtir un groupe compétitif en vue de la Coupe du Monde 1966 à domicile. Trois ans plus tard, c’est en titulaire installé que Banks a abordé l’épreuve reine. Impérial, il a disputé en intégralité les six matches de la marche anglaise vers le seul sacre mondial du pays.

12

heures et une minute : c’est le temps de jeu pendant lequel Gordon Banks n’a pas concédé de but jusqu’au penalty converti par Eusebio pour le Portugal à la fin de la demi-finale. Après avoir été battu par un tir puissant de l’Écossais Jimmy Johnstone, Banks avait gardé sa cage inviolée contre la Yougoslavie et la Finlande avant la Coupe du Monde, puis face à l’Uruguay, au Mexique, à la France et à l’Argentine pendant la compétition. Ces 721 minutes d’invincibilité de Gordon Banks sont toujours un record à battre pour un gardien avec l’Angleterre.

Quatre ans plus tard, Banks est l’un des tauliers des champions du monde qui débarquent au Mexique pour défendre leur titre. Les Anglais sont dans le même groupe que le Brésil, futurs vainqueurs de l’épreuve, qui l’emportent 1-0 face aux Three Lions. Malgré la défaite, ce match a magnifié la légende de Banks qui a réalisé “l’arrêt du siècle” face à Pelé, qui dira ensuite “J’ai marqué un but mais Banks l’a arrêté”.

“On ne se souvient pas de moi pour avoir gagné la Coupe du Monde, mais pour cet arrêt. C’est important à ce point là. Les gens ne veulent se souvenir que de cet arrêt”, confiait quelques années plus tard l’Anglais à FourFourTwo. Qualifiés pour les quarts de finales, les Anglais se sont cruellement fait éliminer par l’Allemagne (3-2) en prolongations après avoir mené 2-0.

La carrière de Banks a connu un coup d’arrêt brutal le 22 octobre 1972 où il fut victime d’un accident de voiture qui lui a coûté son oeil droit et précipité sa retraite, à l’âge de 34 ans. Il a toutefois rechaussé les crampons en 1977 après avoir signé un contrat avec les Fort Lauderdale Strikers, avec il a été élu Meilleur gardien du championnat des États-Unis, malgré son handicap.

Sur les 73 matches de sa carrière internationale, Banks a gardé sa cage inviolée à 35 reprises et n’a connu que neuf défaites.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

Cancel reply