Le Ministère du Commerce adopte des mesures coercitives contre les entreprises récalcitrantes

Le Ministère du Commerce adopte des mesures coercitives contre les entreprises récalcitrantes

Le Ministre du Commerce et de l’Industrie (MCI), Jonas Coffy, a annoncé, au cours d’une conférence de presse, tenue ce jeudi 3 septembre 2020, les mesures coercitives que l’institution prévoit contre les entreprises qui refusent de libeller et d’afficher sur le territoire haïtien les prix des biens et services dans la monnaie locale, la Gourde, en référence à l’Arrêté du 19 septembre 2018.

Le numéro un du MCI, Jonas Coffy, entend bientôt agir. En effet, au cours d’une conférence de presse, ce dernier a mis en garde les chefs d’entreprises qui refusent de libeller et d’afficher les prix de leurs produits en gourdes. Aussi, a-t-il énuméré les sanctions que le ministère prévoit de prendre, passer le délai de 72 heures, récemment accordé.

D’après les dires du ministre, les actions de ces entreprises récalcitrantes sont la cause de “grandes difficultés auxquelles les consommateurs haïtiens se trouvent confrontés par rapport aux fluctuations gourdes/dollars constatées sur le marché”.

Ainsi, pour résoudre ce problème, le gouvernement envisage des sanctions appropriées. Aux entreprises qui n’auront pas respecté la date d’échéance, le MCI refusera d’octroyer une autorisation d’importation ; de leur délivrer la Carte d’Identité Professionnelle (CIP) ; et la mise en veilleuse voire à la suppression des noms des entreprises récalcitrantes des registres du Ministère.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *