Le MSPP, cible des médecins des universités privées

Le MSPP, cible des médecins des universités privées

Ce lundi 20 Janvier 2020, des centaines d’étudiants des Facultés de médecine des Universités privées ont foulé le macadam, à la capitale haitienne. Ce mouvement s’est tenu afin d’exiger les autorités du MSPP à faire marche arrière sur sa décision , jugée abitraire, de suspendre les frais alloués aux internes des facultés de médecine.

Pancartes en main, propos grivois et tranchants, les expressions acerbes ne manquaient pas. Ils ont été nomvreux à sortir de leurs gonds pour dénoncer véhémentement cette « décision revoltante ». Ils ont aussi profité pour tirer à boulet rouge sur certains responsables du Ministère de la Santé Publique et de la Population.

Neuf mille gourdes(9 000), c’est le montant que constitue l’allocation attribuée aux internes des universités privées depuis 2002 par le MSPP. Alors que, un matin d’un 25 décembre 2019, les responsables ont décidé de tout interrompre. Cette décision est, pour les jeunes médecins privés, une discrimination sans précedent. Qui, d’ailleurs, n’obeit à aucune procédure légale.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

« Cette allocation n’est pas une faveur, mais un dû », sest époumoné l’un d’entre eux avec fureur.

Par: Junior Luc

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *