Le nouveau bureau de la chambre des députés signe son premier échec

Le nouveau bureau de la chambre des députés signe son premier échec

Deux semaines après l’ouverture de la première session de travail de l’année législative 2019, le Parlement haïtien peine à organiser des travaux législatifs.

En dépit de nombreuses promesses faites par les nouveaux responsables des deux branches du Parlement, afin de parvenir à un meilleur bilan comparativement à l’année 2018, aucun signal n’est encore donné.

Le mardi 22 janvier dernier, le bureau de la chambre des députés a connu son premier échec en tentant de réaliser une séance plénière. Lors  d’un premier appel nominal, seulement 54 députés ont répondu présent. Cenpendant, après une suspension d’audience d’une trentaine de minutes, uniquement 43 d’entre eux ont été constatés dans la salle lors du deuxième appel.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

La situation n’est pas différente au Sénat de la République. Le mercredi 23 janvier 2019, le President du grand corpd corps, le sénateur Carl Murat Cantave s’est efforcé de réaliser sa première séance de travail. Seulement 16 sénateurs sur 29 ont été présents pour confirmer le quorum.

La séance a été renvoyée à une date ultérieure.

Le jeudi 24 janvier dernier, 18 sénateurs se sont présentés pour les débats; cependant au fur et à mesure des sénateurs allaient abandonner l’hémicycle.

1 comment

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *

1 Comment