Le Parquet rappelle aux Petrodéchouqueurs ce que dit la loi

Le Parquet rappelle aux Petrodéchouqueurs ce que dit la loi

Dans un communiqué de presse en date du 8 octobre, le Commissaire du Gouvernement près le Tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Clamé Ocnam Daméus, dit avoir noté, non sans préoccupation, le fait que certaines personnes, en dépit de leur position qui se voudrait d’avant-garde au sein de la société qui se voudrait d’avant-garde au sein de la société, n’hésitent pas à tenir délibérément et publiquement des propos incendiaires faisant l’apologie de la violence ou afficher des comportements outranciers de nature à créer un climat de turbulence socio-politique à travers le pays.

Sans citer nommément les ‘’Petrodéchouqueurs’’, le chef du Parquet leur rappelle que le Code pénal haïtien, dans sa Section II, à l’article 64 et suivant, traitant des crimes contre la sureté de l’État, et l’article 4 du Décret du 23 juillet 1987 relatif aux réunions et manifestations sur la voie publique, prévenant du caractère infractionnel de tels actes et les sanctionnant.
Condamnant fermement ces propos et comportements attentatoires à l’ordre public ou de nature à inciter à la violence, Me Clamé Ocnam Daméus rassure la population que le Parquet continuera à s’acquitter pleinement de sa mission de maintenir l’ordre et la paix publique, en poursuivant tous individus, incitateurs à des actes de violence et fauteurs de troubles.
Alors que Lavalasiens et farouches opposants au Pouvoir ne cessent de faire peser le spectre du chaos sur le pays à partir du 17 octobre, date de l’anniversaire de l’assassinat du Père de la patrie, le Commissaire du Gouvernement prévient qu’il ne tolérera pas d’attitude politique anomique ou autre visant à défier l’autorité de l’État, par le recours à des manœuvres visant à déstabiliser les institutions républicaines.
Notons qu’après avoir boudé une invitation du Parquet, le militant politique Schiler Louidor s’était finalement présenté ce mardi par devant le commissaire du Gouvernement.
L’activiste politique qui avait appelé au PetroDechoucage, invitant ainsi la population à s’en prendre aux personnes impliquées dans la gestion des fonds PetroCaribe, s’est dédit par devant le Commissaire du Gouvernement.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *