« Le policier qui a malmené le citoyen sera sanctionné », prévient Michel-Ange Gédéon

« Le policier qui a malmené le citoyen sera sanctionné », prévient Michel-Ange Gédéon

Le directeur général de la police nationale d’Haïti, Michel-Ange Gédéon, dit constater que l’institution policière a tout fait pour contenir les foules et les débordements de passions avec professionnalisme à l’occasion de la journée de manifestation de dimanche.

Pour Michel-Ange Gédéon, la police croyait se donner un satisfecit qu’elle a vu sur les réseaux sociaux un policier en train de malmener un citoyen étendu au sol. Le commandant en chef de la PNH fait remarquer que telles pratiques ne font pas honneur à une institution garante de la démocratie et de l’état de droit, dont la mission est de protéger et servir.

Le directeur général de la PNH informe que l’inspection générale de la police a été instruite pour diligenter une enquête afin d’identifier le ou les policiers suspects et appliquer la loi et les règlements de l’institution jusqu’à la dernière rigueur. Ils seront remis à la Justice conformément à la loi.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Selon les premières informations, l’incident s’est produit non loin de la résidence présidentielle située à Pelerin 5 à l’occasion de la manifestation de ce dimanche. Des citoyens qui ont voulu traverser le périmètre de sécurité établi par les forces de l’ordre ont été malmenés. La vidéo a été tournée par des riverains de la zone avec un téléphone portable.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *