X

X


Le tribunal des référés rejette la demande de levée de mesure d’interdiction de départ de Monchéry et Duplan

Le tribunal des référés rejette la demande de levée de mesure d’interdiction de départ de Monchéry et Duplan

Le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, le juge Bernard Sainvil, s’est déclaré incompétent pour trancher en ce qui a trait à la demande de levée de mesure de l’interdiction de départ exercée par le directeur général du ministère de l’intérieur, Fedenel Monchery, et du délégué départemental de l’Ouest, Pierre Richard Duplan.

Cette demande exercée par ces dignitaires de l’État indexés dans le massacre de La Saline, selon un rapport produit par la direction centrale de la police judiciaire, est rejetée par le tribunal des référés, rapporte le réseau national de défense des des droits humains.

Cependant, la décision du directeur général du ministère l’intérieur et des collectivités territoriales, Fedenel Monchery et du directeur départemental de l’Ouest, Pierre Richard Duplan de récuser le juge instructeur, Chavannes Jean Baptiste, en charge du dossier, reste un obstacle pour les avocats dans le cadre des suivis judiciaires.

Il revient à la cour de cassation de se prononcer sur la demande de récusation exercée par Fedenel Monchery et Richard Duplan. Depuis le massacre perpétré dans le quartier de La Saline, très peu d’actes d’instruction ont été posés dans le cadre de ce dossier.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *