Le zélé Clamé-Ocnam Daméus récompensé pour ses basses oeuvres?

Le zélé Clamé-Ocnam Daméus récompensé pour ses basses oeuvres?

Le très décrié Clamé Ocnam Daméus, ex-commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, a prêté serment, ce mardi 7 mai, comme juge à la cour d’appel des Gonaïves.

Ce dernier qui a tant fait parler de lui dans l’affaire PetroCaribe par ses décisions inconstitutionnelles, a été promu juge à la cour d’appel de la Cité de l’Indépendance en date du 29 avril 2019.

Une promotion qui a soulevé pas mal de critiques les unes plus acerbes que les autres au sein de la société.

Certaines critiques laissent entendre qu’un homme du tempérament de Me Daméus qui s’est servi du Parquet de Port-au-Prince à des fins personnelles, ne méritait pas une telle récompense.

Me Clamé Ocnam Daméus, ancien commissaire du gouvernement qui s’était, en toute partialité, autoproclamé “Manager” du dossier PetroCaribe ne peut nullement rendre justice suivant les règles de l’art.

En tout cas, en prêtant serment, le 7 mai, à ce poste qui lui est offert, du moins apparemment, en récompense, Clamé Ocnam Daméus a promis de réaliser son mandat avec “compétences, intégrité et engagements pour l’indépendance du pouvoir judiciaire”.

Des vertus qui semblent faire défaut à Me Daméus qui avait, sans scrupules, instrumentalisé le Parquet de Port-au-Prince lorsqu’il était aux commandes.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *