« Légalement le premier ministre est en train de liquider les affaires courantes », réagit le Palais national

« Légalement le premier ministre est en train de liquider les affaires courantes », réagit le Palais national

Patrick Chrispin, l’un des conseillers du président de la République a fait savoir que Jovenel Moïse a pris acte de la correspondance que le président de la chambre basse, Garry Bodeau, lui a adressée pour l’informer que l’assemblée des députes a renvoyé le Premier ministre et son équipe.

‘’93 députés ont voté pour le renvoi du chef du gouvernement, 6 ont voté contre et 3 se sont abstenus. Ce qui, selon la Constitution haïtienne entraine la destitution du Gouvernement Céant. Légalement il est en train de liquider les affaires courantes ‘’, explique le conseiller du numéro un de la nation.

« Je suis un Premier ministre en fonction. Je n’ai pas d’affaires courantes à liquider parce que je ne suis pas un Premier ministre déchu. Il y a des députés qui ont décidé de faire quelque chose d’illégal et d’inconstitutionnel et qui va à l’encontre des principes, des traditions républicaines et des traditions parlementaires», a confié Me Jean Henry Céant, quelques heures après la séance d’interpellation à la Chambre basse dans une interview exclusive accordée au journal Le Nouvelliste.

« Je suis encore en poste comme Premier ministre. J’ai un rendez-vous devant le Sénat mercredi parce que l’interpellation qui a commencé au Sénat doit finir par un vote de confiance ou de censure », a-t-il renchéri.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *