Léogane : des citoyens marchent contre l’insécurité

Léogane : des citoyens marchent contre l’insécurité

Des habitants de la commune de Léogane ont marché, ce jeudi, pour dénoncer la recrudescence de l’insécurité.

Presque chaque jour, des écoliers découvrent des cadavres de personnes assassinées par balles ou lynchés à coups de machette.

Pas plus tard mercredi, le cadavre de deux jeunes garçons ont été découverts dans deux sections communales de Grand Goave. L’un tué par balles, l’autre lynchés. Une situation qui révolte les habitants de la zone.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

À St Michel de Latalaye, l’insécurité frappe à la porte des habitants de cette commune. Ce jeudi matin, le cadavre de deux personnes tuées ont été découverts. « C’est du jamais vu », denonce un citoyen de la zone qui dit craindre le pire si aucune mesure n’est prise pour freiner cette situation.

Dans la commune des Gonaïves, les actes de braquage deviennent fréquents. En dépit des mesures prises par les autorités policières et judiciaires, les Gonaïviens disent vivre avec la peur au ventre. La semaine dernière 4 individus armés ont tenté de braquer un maison de transfert. La marche contre l’insécurité organisée récemment n’a pas eu de trop grand effet sur la conscience des malfrats.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *