Les activités pré-carnavalesques font leurs premières victimes

Les activités pré-carnavalesques font leurs premières victimes

Un mort et deux blessés, c’est le bilan du premier dimanche pré-carnavalesque, à Port-au-Prince qui s’étendra sur une période de 5 dimanches.

Julien Thomas, âgé de 26 ans, est le nom de la première personne tuée durant le premier week-end des activités pré- carnavalesques. Il a été touché par balles à Lalue et a succombé des suites de ses blessures à l’Hôpital de l’Université d’Etat d’Haïti.

Les deux blessés répondent au nom de Grosmy Saint Elien,19 ans, et Fabrice Fabre, 20 ans. Ils ont été touchés par balles respectivement à Poste Marchand et à proximité du Palais National.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

Durant ce premier dimanche pré-carnavalesque qui s’est déroulé non sans incident, la police a également appréhendé à l’Avenue de la République, Nickens Vertus, un trentenaire pour détention illégale d’arme à feu.

L’Administration
Communale de Port-au-Prince a annoncé des mesures pour les activités pré-carnavalesques. Le port d’armes à feu et armes blanches est strictement interdit, hormis les agents de la PNH dûment identifiés, les véhicules non-autorisés ne peuvent assurer le parcours. Les véhicules garés à l’intérieur du parcours du défilé ne seront autorisés à se déplacer qu’après le passage du dernier char musical, les propos obscènes ainsi que la musique étrangère sont totalement interdits sur le parcours du carnaval.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *