Les autorités intensifient la lutte contre la contrebande

Les autorités intensifient la lutte contre la contrebande

Environ 15 camions de marchandises illicites ont été saisis lors de deux opérations conjointes menées par des agents douaniers, le POLIFRONT, des agents de la PNH, du ministère du Commerce et de l’Industrie.

7 camions ont été saisis dans la nuit du 15 mai dans la commune de Ganthier et 8 autres au pied du Morne à cabrit dans la nuit du 16 au 17 mai.

L’annonce a été faite par le directeur général de la douane, Jean Jorel Janvier.

Barbancourt

le rhum des connaisseurs

À l’initiative des responsables du ministère de la Culture et de la Communication, une délégation de journalistes a été conduite, ce jeudi 24 mai, aux postes de contrôle des douanes de Ganthier et du Morne à cabrit pour constater les faits.

Les 7 véhicules saisis dans la commune de Ganthier, qui sont alignés sur la cour de cette institution, ont tous des pneus crevés. Et c’est ce qui a attiré l’attention des jounalistes.

Le DG de l’Administration Générale de la Douane, qui revient sur les faits, raconte qu’il a eu des échanges de tirs entre des agents de la PNH et les contrebandiers au cours de l’opération. Et c’est ce qui, selon lui, explique que les pneus des véhicules aient été crevés. Suite à leur forfait, poursuit Jean Jorel Janvier, les contrebandiers ont laissé leur camion de marchandises et ont pris la fuite. Pas de morts ni de blessés à déplorer, pas d’arrestion enregistrés au cours de ces opérations.

 »Les membres de l’AGD sont, conformément à la loi, autorisés à vendre les marchandises et les camions confisqués au cas où aucun prétendant propriétaire ne viendrait les réclamer », prévient le responsable de l’AGD.

Par ailleurs, Jean Jorel Janvier arenouvelé son engagement de lutter contre la contrebande dans le pays qui, rappelle-t-il, représente un danger pour l’économie haïtienne.

Le déficit enregistré par l’Etat chaque année à cause de la contrebande avoisine les 500 millions de dollars.

 »C’est innacceptable et inconcevable », ont lancé le ministre du Commerce et de l’Industrie, Pierre Marie Dumény et le secrétaire d’État à la sécurité publique, Ronsard St-Cyr.

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec *